logo
CONCOURS 2020

Offre de formation Double compétence à l’INSG.

La technologie et la science transforment l’économie et la gestion à tel point que la veille technologique est devenue pour les grandes entreprises une activité nécessaire à leur survie. Cette immersion de la technologie dans les métiers s’est accentuée avec le développement  des technologies web, de l’intelligence artificielle et plus récemment des objets connectés. Dans ce contexte, l’innovation (et donc l’entrepreneuriat) peut difficilement être pertinente si l’on n’a pas une bonne connaissance de l’écosystème et de la chaîne de valeurs dans une filière. Plus généralement les facteurs suivants justifient la nécessité de formations double compétence:

  • L’entrepreneuriat étant de plus en plus considéré comme une option en fin de parcours académique, il est nécessaire aujourd’hui de former des étudiants ayant de très fortes compétences en gestion d’une part et une bonne connaissance métier dans un ou plusieurs  secteurs de l’activité économique.
  • La transformation numérique des entreprises est une tendance incontournable constatée dans toutes les économies. Elle nécessite des profils de gestionnaire possédant de fortes compétences dans les technologies de l’information afin de pouvoir intégrer ces  technologies dans les processus de gestion et de modéliser les problèmes de gestion en vue de leur trouver des solutions optimales.
  • Le pays et la sous-région sont faiblement industrialisés. La transformation de l’économie par secteurs nécessite des profils de compétence capables de comprendre tout aussi bien la gestion que les différents secteurs constituant des enjeux pour le plan de développement national. C’est le cas en particulier du Plan Stratégique d’industrialisation issu du Plan Stratégique Gabon  Émergeant.                      

Afin de répondre à ces besoins nous avons mis au point des programmes double-compétence  en licence et  en master avec les options suivantes : 

  1. La Licence professionnelle en informatique de gestion options:
    • Marketing et commerce électronique
    • Finance et comptabilité
  2. Bachelor ingénieur de gestion (partenariat avec L’UCL) options :
    • Biotechnologies et industrie agroalimentaire
    • Energie, transport, matériaux et environnement
    • Ingénierie des données 
  3. Le Master en informatique de gestion options :
    • E-Business
    • Big Data
  4. Le Master ingénieur de  gestion (partenariat avec L’UCL) options :
    • Biotechnologies et industrie agroalimentaire
    • Energie, transport, matériaux et environnement
    • Ingénierie des données

Ces formations nécessitent des prérequis dans les domaines de technicité qui peuvent être complétés à la carte par des modules optionnels. Les étudiants issus de premiers cycles technologiques ou de gestion ainsi que les étudiants issus de seconds cycles d’autres disciplines sont éligibles dans ces masters dont l’organisation répond à une volonté de centrer l’enseignement sur l’implication des apprenants dans les domaines connexes à son activité et dans la stimulation de la créativité.

Les formations double compétence   

Les formations double-compétence en gestion, développent les compétences et expertises nécessaires au dialogue entre les métiers du management et les métiers orientés sciences et technologie au sein des organisations privées ou publiques, marchandes ou non marchandes. En plus d’une formation en économie et gestion et méthodes quantitatives, elles visent à renforcer les acquis en sciences (mathématiques, physique, biologie et chimie) et technologies (énergie, matériaux, électronique et télécommunications, mécanique et procédés).

Ces formations offrent également différentes opportunités uniques qui apporteront de la plus-value au curriculum de l’apprenant :

  • en suivant un quadrimestre de cours au sein d’une des  universités partenaires;
  • en faisant un double-diplôme organisé avec l’une des 3 universités partenaires;
  • en devenant expert en e-business;
  • en suivant une majeure et une option dans un domaine spécifique en vue de devenir expert dans ce domaine.

Le candidat 

  • Souhaite développer ses compétences en management des technologies liées à un métier particulier;
  • Cherches à développer une expérience concrète en entreprise et participer à la gestion de projets complexes et innovants ;
  • Cherches une formation de haut niveau, fondée sur de solides connaissances scientifiques, dans le domaine de l’industrie et des services de haute technologie ;
  • Est animé par la volonté d’entreprendre et souhaite apprendre à travailler efficacement en équipe ;
  • Désire devenir un gestionnaire.

Motivations

La stratégie Nationale d’industrialisation

La stratégie nationale d’industrialisation représente une déclinaison du Plan Stratégique Gabon Émergent. Elle présente, au sein du pilier Gabon Industriel, les principales filières de diversification de l’économie gabonaise, notamment les mines, le bois, et l’agro-industrie (agriculture, pêche), en précisant pour chacune la vision d’avenir, la stratégie pour atteindre cette vision et les politiques à mener pour assurer de façon durable leur compétitivité. Le nouveau modèle se traduira au contraire par une augmentation significative de la valeur ajoutée locale grâce à une remontée des chaînes de valeur. Il s’agira d’assurer la transition d’une économie de matières premières vers une économie industrielle.

L’Etat gabonais se propose d’initier un véritable partenariat avec les entreprises, le Partenariat National pour le Développement des Compétences, ceci autour de quatre leviers : (1) réorienter le système éducatif vers les filières Métiers (2) créer des pôles de compétences sectoriels au sein des pôles économiques (3) spécialiser les pôles universitaires.

Le Gabon a vocation, structurellement, à être un pays d’exportation. L’étroitesse du marché intérieur ne peut soutenir durablement une transformation industrielle des ressources locales si elle n’est compensée par un accès large des produits gabonais aux marchés les plus importants et dynamiques, tant au plan régional qu’international. Le Gabon mettra en œuvre, dans ce cadre, une diplomatie économique active pour favoriser l’intégration des marchés régionaux et l’ouverture des marchés internationaux aux produits gabonais.

La politique de Responsabilité Sociale (sociétale) des Entreprises (RSE) a jusqu’ici orienté les entreprises dans une démarche proactive faite d’engagements individuels, comme la prise en charge de prestations sociales (postes et soins de santé gratuits, initiatives sur des activités génératrices de revenus, construction de salles de classes et prise en charge des frais de fonctionnement). 

La transformation des entreprises

Les petites et moyennes entreprises ainsi que les grandes entreprises sont engagées depuis quelques années dans des cycles de transformations. Notamment la transformation digitale et la transformation sociale. Ces processus nécessitent des ressources humaines polyvalentes pouvant analyser, agréger et traiter des données provenant de manière transversale de différents métiers de l’entreprise. Les formations doubles compétence offrent ce type de profil.

L’entrepreneuriat et l’employabilité

L’importance de l’entrepreneuriat et l’employabilité n’est plus à démontrer. Toutefois dans le contexte des pays en voie de développement dans lesquels l’activité économique peine à se structurer où l’Etat est le principal client et le taux de chômage des jeunes est très élevé, l’employabilité devient aussi importante que le diplôme. Ces formations y contribuent de deux manières:

  • D’une part en donnant au futur créateur d’entreprise les compétences nécessaires pour créer de la plus-value dans un domaine technique et/ou technologique.
  • D’autre part en lui donnant la connaissance et le retour d’expérience d’acteurs du métier afin qu’il ait une excellente connaissance du marché et de la chaîne des valeurs.
Notre Institut INSG
L'INSG est une école nationale d’enseignement supérieur gabonaise dans le domaine des sciences de gestion
PLUS